Deutsch
Die Nacht

Clap de fin !


La rédaction est rentrée à Paris mais le festival continue jusqu'au 31 juillet. Avant de plier nos bagages, nous avons sélectionné des spectacles que les festivaliers (amateurs ou spécialistes) ont aimés.

Anatomie d'un clown (L’Adresse), Bal chez Balzac (L’Albatros), Mystère Pessoa, mort d’un hétéronyme (Théâtre du Rempart), Madame Bovary (Doms), Horovitz mis en pièces (Théâtre du Bourg Neuf), Une envie de tuer sur le bout de la langue (L’Essaïon), Motobécane (Chapelle des Templiers), La Nuit d’Elvis (L’Essaïon),  Pourquoi j’ai mangé mon père (Condition des soies), La jeune fille que la rivière n’a pas gardée (Girasole), Les Recluses (Le Théâtre Fou).

Catherine, 28 ans, auteure-metteure en scène

Crédit photo : T. Sebastiâo Tadzio

Catherine Decastel est auteure et metteure en scène de théâtre et grande voyageuse ! Elle a effectué plusieurs séjours au Rwanda. Frappée par l’énergie des jeunes artistes du pays, elle a souhaité participer à la reformation du tissu culturel anéanti par la guerre. Elle a fondé la compagnie Ubwigenge (« indépendance » en rwandais) qui  réunit des comédiens rwandais et français. La compagnie, déjà bien implantée au Rwanda, est présente cette année en Avignon avec  le spectacle  "J'étais dans ma maison et j'attendais que la pluie vienne"  de Jean-Luc Lagarce.

Catherine et ses compagnons ont aussi réalisé une série de petits entretiens filmés intitulée "Itinéraire d'Avignon" qui va à la rencontre du public et des professionnels. Pour tenter de comprendre les attentes de chacun, et pourquoi pas, de faire émerger des propositions. "C'est une façon d’interroger nos métiers, de se positionner par rapport à l'héritage de nos pères".

"J'etais dans ma maison et j'attendais que la pluie vienne" de Jean-Luc Lagarce se joue jusqu'au 31 juillet à 14h à l'Espace Roseau - 8 rue pétramale - Avignon Off Réservation : 04.90.25.96.05.

On joue Lagarce en Avignon

Jean-Luc Lagarce est certainement l’auteur contemporain le plus joué en France aujourd’hui. En Avignon, cinq de ses textes sont cette année mis en scène : J’étais dans ma maison et j’attendais que la pluie vienne, Histoire d’amour (Derniers chapitres), L’apprentissage, Le bain et Les règles du savoir-vivre dans la société moderne. Ce dernier étant même repris par trois compagnies. Il faut dire que ce texte, drôle et touchant, séduit généralement le public. Nous compris. Direction donc la péniche Didascalie. La compagnie "Les Vagabonds" y offre un spectacle réjouissant porté par la comédienne Corinne Mariotto. Seule sur scène, elle incarne une conférencière en tenue meringuée qui passe en revue, avec conviction, humour et générosité, les codes de bonne conduite à respecter dans les principales circonstances de la vie. On en sort de bonne humeur.